Polars préhistoriques, aventures historiques
Polars préhistoriques, aventures historiques

Construire ton intrigue

Le tableau des évènements

 

Après avoir précisé ton projet et créé tes personnages, tu dois maintenant avoir une idée de ce qui va se produire dans ton histoire.

 

Note d'abord au brouillon les évènements (ou actions importantes) auxquels tu as pensé.

 

Puis cherche l'ordre le plus amusant, surprenant, intéressant pour le lecteur. Mais reste logique et crédible, sinon le lecteur décrochera.

 

Pour chacun de ces évènements, demande-toi en quoi il fera progresser ton histoire.

 

Lorsque tu as une idée à peu près complète de leur enchaînement, recopie-les dans un tableau avec une ligne par évènement.

 

Si tu ne connais pas encore tous les évènements, ce n'est pas grave, tu les inventeras plus tard. Note à la place quel type d'évènement va se produire. Exemple : "Un indice trouvé par la police prouve que la prof de math n'est pas coupable."

 

Le début

 

Avec l'objectif de ta nouvelle bien en tête, commence à en écrire le début.

 

Quelques conseils :

- dès le premier paragraphe, donne le sentiment qu'il va se passer quelque chose

- introduit très vite ton personnage principal

- introduit les autres personnages progressivement pour que le lecteur ne soit pas noyé par les informations

- peaufine ta première phrase.

 

Le premier jet

 

Continue à écrire ta nouvelle, en t'aidant de tes deux tableaux : les évènements et les personnages.

 

Il s'agit d'un premier jet, que tu pourras retravailler ensuite. Ton objectif actuel est d'avoir une idée globale de ton histoire.

 

Si un problème se pose, ne t'inquiète pas, tu le règleras plus tard. Note-le simplement dans la marge ou sur un post-it pour ne pas oublier de le résoudre.

 

Certaines personnes écrivent très lentement un premier jet élaboré qui ressemblera beaucoup au texte final. D'autres ont besoin d'écrire plus vite pour garder l'inspiration, puis retravaillent longuement leur texte. Fais comme tu préfères.

 

Un conseil pour la fin

 

Le lecteur va être marqué par la fin, qui sera la dernière impression qu'il aura de ton texte. Si possible, réserve-lui une petite surprise, ou une réflexion courte et intéressante, ou encore laisse-le sur une interrogation qui fera travailler son imagination...

 

Actualités

Suivez l'actualité de Sophie Marvaud sur Facebook : nouvelles publications, salons du livre, dédicaces.